Le développement de l’archive ouverte MédiHAL fut court, 3 mois en tout et avec une toute petite équipe (3 personnes). Même si nous avons largement utilisé le framework HAL, il reste plein de choses à faire, à améliorer, à reprendre, à redessiner et à écouter les chercheurs, documentalistes et bibliothécaires qui déjà par dizaines nous ont écrit pour nous encourager, nous demander conseil avant de se lancer. Ils nous ont aussi dit que MédiHAL est une bonne chose à l’heure des départs massifs en retraite dans le monde de la recherche. Certains nous ont demandé des choses précises, d’autre nous ont signalé des bugs, etc.
Je suis très heureux de voir que des développeurs nous ont demandé l’accès à l’api de HAL pour développer des widgets de chargement de masse et de visualisation. Au cours des prochains mois, MédiHAL trouvera petit à petit son rythme et je tiens à remercier toutes les personnes qui nous ont contactées. Elles ont exprimé leurs critiques, positives ou négatives, et leurs doutes et/ou un soutien. Certains déposeront dans quelques semaines ou quelques mois, ils sont les bienvenues.

Bon dimanche.

Stéphane.