sp.Blog

le blog de Stéphane Pouyllau

Catégorie : en général (Page 2 sur 6)

Un peu de silence

Encore un peu de silence… J’ai quelques billets en préparation et quelques films super 8mm. En attendant, je vous conseille d’écouter le dernier disque d’Alain Bashung.

Stéphane.

Flash sur une sauvegarde : un billet inutile (?)

Bonsoir,

Alors que je suis entrain de réaliser les sauvegardes hebdomadaires des mes machines, dont celle « délocalisée » à la maison de mon ordinateur portable, je constate que le taux de remplissage de mes disques durs « 2.0 » (2 de 250 Go. montés sur FireWire) augmente peu à peu. Mes premières photos numériques personnelles remontent à 1998, je veux dire des photos numériquements natives, et j’ai encore pas mal de bases de données en PERL sous DBMAN, de vidéos, de fichiers… et je suis toujours heureux de n’avoir trop rien perdu. En tous cas, rien d’important.

Pourtant, je ne compte plus les migrations de machines, les cadavres de disques durs dans l’appartement : bientôt il faudra y faire de l’archéologie de la domotique. Le secret de cela, c’est la réplication des données. Une fois par semaine, mes disques durs « chauffent » et « craquent », les fichiers s’y incrémentent les uns derrières les autres, les leds des disques papillonnent. En baissant la lumière cela devient un spectacle. Rajoutez-y de la musique à votre goût (moi, en ce moment c’est Stephan Eicher), et admirez le spectacle… c’est beau des disques durs qui se répliquent !

Bonne soirée,

Stéphane.

A l’automne, les feuilles tombent

Bonjour,

Voila, même si nous sommes en automne, j’ai décidé hier matin, de changer le moteur de mon blog et quelque peu son hergonomie. Bon, c’était aussi histoire de voir autre chose que dotclear (deux ans déja). Dotclear est toujours aussi bien, mais j’avais envie de tester WordPress depuis quelques semaines. C’est donc chose faite, le blog tourne sous version 2.3 de WP et avec MySQL 5.

La migration fut très simple (via l’outil standard de WP), sauf sur le plan des catégories qui ne furent pas réliées automatiquement aux billet. Juste 1 heure de travail pour reprendre tout cela.

Ceci fait, je vais finir mes billets en retard (très en retard pour certains).

Stéphane.

Google et le patrimoine numérique français

Bonsoir,
Surchargé de travail en ce moment, ayant plusieurs billets en cours de rédaction (dont un sur le KML de Google), je relève, dans mon aggrégateur de flux RSS, l’information suivante que les « bibliogeek » auront déjà sûrement noté :

Sources : Ministère de la culture.

Christine Albanel souhaite une plus forte présence du patrimoine culturel français sur l’Internet. La Ministre s’est entretenue avec Mats Carduner, président de Google France

mardi 02 octobre 2007

La Ministre a manifesté son intention d’accélérer le calendrier de la constitution du  » patrimoine numérique français  » et a demandé à Google, leader mondial des technologies de moteurs de recherche, de formuler prochainement ses suggestions voire ses recommandations à l’attention du ministère de la Culture et de la Communication pour augmenter la visibilité du patrimoine culturel français sur l’Internet.

Le ministère de la Culture et de la Communication poursuit depuis trente ans une action de fond pour numériser le patrimoine culturel avec pour ambition d’améliorer les conditions de sa conservation, et de permettre sa diffusion et son accessibilité les plus larges.

Ouvert le 1er août 2007, le portail « Collections » du site http://www.culture.fr, donne ainsi accès à 1,5 million de documents numérisés. La constitution de ce patrimoine numérique est l’un des enjeux majeurs de la politique culturelle des prochaines années.

La Ministre a rappelé à Mats Carduner l’attachement du gouvernement français au respect du droit d’auteur sur les réseaux de l’information. Le président de Google France lui a présenté les outils développés sur la plateforme de partage de vidéos Youtube pour détecter les contenus illicites et permettre aux ayants droit de protéger leurs oeuvres.

Déjà, cette information est diffusée et commentée sur ZDnet.fr.

Stéphane.

Un article consacré aux bibliothèques numériques dans le domaine des mathématiques

Bonjour,
Je prépare un billet sur l’exploitation du format KML utilisé dans Google Earth et Maps. En attendant, je vous invite à lire l’article d’Alexandre Moatti (Blog Bibliothèque numérique) consacré aux bibliothèques numériques dans le domaine des mathématiques. Cet article, publié dans la revue Tangente (n° 117 de juillet-août 2007) , est disponible en pdf sur le blog de l’auteur. A bientôt pour (re)parler du KML, donc du XML.

Stéphane.

Vacances

Bonjour,
Je vais laisser pour quelques temps mes bases de données, mes commandes SQL, mes class PHP, mes fichiers XSL et XML, SDX, MySQL, ICEberg et autres serveurs web. Je pars pour quelques jours de vacances dans le sud.

A bientôt,

Stéphane.

Décryptage des médias : la fin ?

Bonsoir,
L’annonce de l’arrêt de l’émission « Arrêt sur Images » raisonne encore dans mon agrégateur de fils RSS. Pour les abonnés au BBB (Big Bang Blog), l’attente de la suite des événements est insoutenable. Reverrons-nous Daniel, David, Judith, Maja en septembre ? C’est loin d’être sûr ! Pour cela un petit coup de pouce est encore utile.

scribd + youtube + flickr : la panoplie pour la diffusion de documents numériques ?

Bonsoir,

Si vous voulez diffuser des textes, des présentations, des posters, bref du « TEXT », vous avez la plateforme scribd. Ils utilisent FlashPaper 2 et une couche de web 2.0 ce qui en fait une plateforme dont les fonctionnalités sont proches de Flickr ou YouTube. Les lecteurs 2.0 de ce billet qui me connaissent l’auront compris : c’est super, mais attention à bien conserver ces sources dans son système OAIS au mieux (?), sinon dans son disque dur et/ou dans ses sauvegardes DVD. Mais revenons à notre affaire du jour :

j’ai fait un court extrait PDF (avec mon petit outil ICEberg et son module MonPDF) d’un texte de Christian OERSTED publié en 1820 : Experiments on the Effect of a Current of Electricity on the Magnetic Needle et que vous pouvez trouver sur le site @.Ampère et l’histoire de l’électricité. Depuis ICEberg, j’ai créé un fichier PDF textuel que je m’en vais déposer dans mon compte personnel sous scribd. Après chargement et conversion je me retrouve avec mon texte aux formats : Flash, Word, Texte (.txt), et même audio (.mp3). Comme nous marchons dans les pas du web 2.0 et des plateformes de publication de documents numériques, je peux mettre syndiquer le document via du XML (RSS) ou bien avec le système classique du « object » (non, ce n’est pas une capture d’écran, mais bien une fenêtre flash…) :

C’est tout simplement un texte en flash. Je dis « simplement » mais c’est presque classique aujourd’hui : vidéo, sons, animations, etc. Flash, ont le sait, avance à grands pas (vite une solution libre, mais je sais qu’à l’autre bout du monde, certains travaillent à une FlashPaper « libre », le rêve). Autre chose, un peu gadget – quoique – et pas bon en français, mais il est aussi possible de « faire » lire le texte par un synthétiseur vocal. Voici le résultat sur cet extrait :

Conclusion, avec toutes ces « sorties » (j’entends par « sorties » les possibilités de diversifier les supports de diffusion et de publication) nous allons pouvoir (et devoir!) nous concentrer sur la pérennisation des données numériques (non-encaptusées) dans des silos informatiques s’appuyant sur du logiciel libre. Dans mon exemple, j’ai bien une base de données qui contient le texte « pur » (elle pourrait être en XML…Oups) et j’en tire export afin de suivre l’évolution des supports (hier le PDF, demain le Flash). Un bémol à scribd cependant, le texte d’un PDF « ALTO » à la Google Books n’est pas conservé.

Bonne soirée,Stéphane.

OAIster + Firefox : deux outils pour faire des recherches dans des réservoirs OAI-PMH

Bonsoir, Grâce aux extensions XPI, il est possible d’utiliser dans Firefox un autre moteur de recherche que Google qui apparaît traditionnellement dans le coin en haut à droite. Pour m’a part, j’y ai placé une fenêtre OAIster. Ceci me permet de faire des recherches dans le plus grand moteur OAI-PMH (près de 11 Mo de références scientifiques). Quand les applications ce mélange cela donne souvant des outils très intéressants. Par exemple, dans ce cas, il est possible de recherche un article publié dans HAL ou bien retrouver une lettre d’Ampère à Arago ou un cartulaire de l’Ecole des Chartes.

OAI

Le principal défaut d’OAIster est la lenteur du moteur, mais bon, il paraît qu’ils y sont dessus.

Bonne journée

Stéphane.

La boite à outil de l’e-archiviste

Bonjour,
Les Archives de France ont signalé il y a quelques semaines l’arrivée sur le web du Archivists’ Toolkit ou AT. Il s’agit d’une suite logicielle permettant de produire des instruments de recherche et des outils de gestion pour du matériel archivistique. Il propose également des méthodes permettant l’aide à la création d’inventaires et de descriptions archivistiques. Ce projet est soutenu par The University of California, San Diego, New York University, and the Five Colleges, Inc.. Cette boite à outil est proposée sous licence ECL (Educational Community License).
AT utilise une simple base de données MySQL pour fonctionner. Il permet l’import d’EAD 2002, MODS, METS et en sortie : EAD 2002, MARC XML, METS, MODS, Dublin Core. L’interface de saisie est très simple, clair, et permet de travailler rapidement pour peut que la machine soit un peu puissante.
Je teste activement cette suite, résultats dans quelques semaines, après la 3eme conférence sur les normes internationales pour les archives numériques.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén