« Document numérique et écriture numérique »

Ajout du 26 juillet, exemple de contenus du cours (version 0) :

J’enseigne depuis quelques années à l’université de Paris Nanterre, en tant que « professionnel extérieur », dans le cadre du master « Documents électroniques et flux d’informations » (dit « DEFI »). Mon cours s’intitule « Document numérique et écriture numérique » et pour l’an prochain (2018-2019) j’en ai entièrement la structure : en voici la trame (le plan détaillé viendra pour la rentrée universitaire de septembre).

Description du cours :

Le cours portera sur l’écriture numérique dans le contexte de l’open data et de la science ouverte (open science) car en effet de nos jours les publications (articles scientifiques, thèses, mémoires, rapports, littérature grise) embarquent des données issues de bases de connaissances, de bases de données, d’API, du Web sémantique. Dans ce contexte, les publications embarquent de nos jours non seulement du texte et des références bibliographiques, mais aussi des données (sérielles, documents, etc) et des programmes informatiques qui traitent ces dernières. Quel sont les enjeux de ces nouvelles forme de publication ? Comment « écrire » des programmes dans un document ? Quels rôles jouent les vocabulaires documentaires mais aussi les API et les SPARQL endpoint ? Quels sont les standards qui s’en dégagent ? Est-ce une nouvelle forme de publication ? Comment pérenniser ces documents ? A l’aide de données issues des projets ISIDORE, NAKALA, WikiData, le cours permettra d’acquérir :

  • Les enjeux des données dans la publication scientifique et technique
  • La conception de publications de données 
  • Le traitement de données (non exhaustive)
  • La compréhension des vocabulaires documentaires structurés
  • Les enjeux de l’interopérabilité des métadonnées et données

Outils utilisés :

Pré-requis :

  • notions de Python3

Enseignant : Stéphane Pouyllau, ingénieur de recherche au CNRS, directeur technique d’Huma-Num (très grande infrastructure de recherche pour les sciences humaines et sociales numériques)

Bibliographie (non exhaustive) :

Bermès, E., A. Isaac et G. Poupeau (2013) : Le Web sémantique en bibliothèque, Collection Bibliothèques, Paris.

Gandon, F., C. Faron-Zucker et O. Corby (2012) : Le Web sémantique: comment lier les données et les schémas sur le web ?, InfoPro. Management des systèmes d’information, ISSN 1773-5483, Paris, France.

Passant, A. (2009) : Technologies du Web Sémantique pour l’Entreprise 2.0, Mémoires, Thèses et HDR, ABES.

Poupeau, G. : Réaliser un mashup de données avec Dataiku DSS et Palladio | Les petites cases (http://www.lespetitescases.net/realiser-mashup-donnees-Dataiku-DSS-Palladio, consulté le 1 juillet 2018).

Pouyllau, S. (2012) : “Les moteurs de recherche profitent aussi de la sémantique”, Documentaliste – Sciences de l’Information, 48, 4, 36‑37.

Pouyllau, S. (2013) : “Web de données, big data, open data, quels rôles pour les documentalistes? (French)”, Documentaliste: Sciences de l’Information, 50, 3, 32‑33.

Pouyllau, S. (2014) : sp.Blog — Utiliser Isidore pour ses propres données (quand on est, par exemple, dans un labo) (http://blog.stephanepouyllau.org/646).