Lancé en 2010 par le Centre pour la communication scientifique directe du CNRS et avec l’aide du TGE Adonis (devenu depuis Huma-Num) et du CN2SV, MédiHAL est une archive ouverte de photographies, d’images, et maintenant de vidéo qui compte plus de 24000 entrées venant principalement du domaine des SHS (mais pas que !). Ayant participé à sa création avec S. Kilouchi, D. Charnay et L. Capelli, je suis très content du chemin parcouru par ce projet, modeste au départ, qui fut réalisé rapidement (quelques mois) et finalement avec assez peu de financement (uniquement les salaires des acteurs concernés).

MédiHAL

MédiHAL, vue en 2016

Après 5 ans de travail autour de MédiHAL, principalement dans l’animation/promotion de cet objet et dans la validation des dépôts,  et parce que mes occupations actuelles au sein d’Huma-Num sont très intenses, j’ai estimé qu’il était temps de passer la main à d’autres. C’est désormais, le CCSD qui assurera la validation des dépôts dans MédiHAL ainsi que la définition des évolutions futures de la plateforme. Beaucoup de personnes ont contribué à améliorer MédiHAL depuis le début et j’espère que cela continuera car si l’outil se veut simple, il y aura toujours des choses nouvelles à proposer autour des archives ouvertes de données (en particulier en lien avec les publications). MédiHAL contient des images et des photographie qui ont aujourd’hui une valeur scientifique et patrimoniale particulière qui raisonnent avec l’actualité, en particulier les séries de photographies du temple de Bêl à Palmyre (Syrie) issues des collections de l’Institut Français Du Proche-Orient (ifpo).

Palmyre, Temple de Bel

Palmyre, Temple de Bel

J’ai été très heureux de participer à ce projet et je lui souhaite plein de bonnes choses pour le futur ! Et via ISIDORE, qui moissonne MédiHAL et HAL, je regarderai avec bienveillance grandir le corpus de MédiHAL !

Stéphane.