Quand les chercheurs utilisent les blogs cela peut donner ceci : Le Projet Correspondances.

Le « Projet Correspondances » est un projet de recherche international porté par mon laboratoire qui :

« vise à l’étude de correspondances entre savants européens des 17ème-20ème siècles, en particulier à travers l’utilisation d’éditions électroniques. Qu’apporte une édition électronique par rapport à une édition papier ? Quelles sont les difficultés et les contraintes d’une version électronique ? Quels outils mettre en oeuvre ? Quelles nouvelles recherches peuvent être menées ?

Un groupe d’historiens et informaticiens, français et étrangers, travaillant à l’édition de correspondances (D’Alembert, Ampère, les Bernouilli, Buffon, Euler, Lavoisier, Poincaré, Valisneri,… ) se réunit régulièrement au Centre de Recherche en Histoire des Sciences et des Techniques (UMR CNRS 8560) pour travailler sur ces questions. Ce groupe s’est donné comme premier objectif de réfléchir à l’élaboration d’outils les plus communs possibles pour l’édition électronique : constitution des bases de données, modèle commun pour rendre les différentes correspondances visibles sur internet via l’OAI (Open Archive Initiative, voir www.openarchives.org), outils d’édition, etc. »

Je trouve très intéressant ce type de site car il permet – à peu de frais et très rapidement – de présenter et de « souder » une équipe inter-structures autour du contenu d’un projet. Certains diront qu’il est difficile de faire écrire les chercheurs directement dans un blog… Ceci est vrai si le format blog est présenté comme un substitut à une édition électronique ou, pire, papier. Or là, point de concurrence entre publication et blog, nous avons un support rapide (notez que je parle par de média) permettant à un groupe d’accrocher réflexions, analyses, notes de réunions, référentiels, guides de bonnes pratiques, etc. Nous sommes loin de l’image des chercheurs travaillant dans leurs coins, ne diffusant rien de leurs travaux, etc.

Stéphane.